Tuesday, June 20, 2006

Paris ne sera plus jamais Paris.

J'ai oublié de raconter mon WE dernier assez mémorable (pour une fois hein).
Vendredi soir, soirée Calvi on the rocks (vous savez la soirée de tous les happy people, hype et blablabla de l'été) au Paris Paris (une autre boite hype de happy people sur l'avenue de l'opéra).
Bon la seule raison pour laquelle nous sommes là bas c'est qu'on est sur liste, une vraie, celle des sponsors et tout, pas la fausse qui te fait attendre 1h devant la porte (oui oui y'en avait qui attendait depuis plus d'1h O_O).
Déjà je dois sûrement me faire vieille parce que la faune des nuits parisiennes n'est plus ce qu'elle était : partout partout des greluches en talons, petites robes, lookées à mort, bon tant mieux pour les garçons mais j'en ai déjà mal aux pieds pour elles. Et juste devant moi, non j'hallucine pas! un mec brushingué avec une grosse mèche et des vaguelettes tout partout, jeans, polo, blazer, chaussures en cuir bout pointu (arrrggggh mais arrêtez avec ces pompes!!!!) parlant mi-anglais mi-francais (RI-DI-CULE) et son pote qui détient la palme, non vous ne rêver pas, qui a utilisé un fer à lisser!
La seule manière de différencier fille et garçon dans cette soirée c'est que les uns portent des jupes, les autres non (à vous de deviner ensuite).
Rapide topo de la soirée : j'avais l'impression d'être dans une boum.
Ouais ouais la vraie boum.
Musique sans queue ni tête.
Des gens qui dansent bizarrement.
L'ambiance quoi!
Manquerait plus que sophie marceau arrive tiens!
(Le ParisParis a évité abosluement quand vous avez plus de 24 ans)
Bref là j'appuie sur le bouton avance accélérée.
On boit beaucoup (trop), on fait surtout beaucoup (trop) de mélanges (à retenir pour la prochaine fois).
La soirée est composée à 70% de filles, juste le temps de me retourner...hop! la soirée est composée à 70% de mecs.
Hey oui l'attaque fatale des talons! Je les avais bien prévenues!
Entre temps j'ai recu une biere dans la tête, on m'a cramé la main et puis le bras, une fille m'est tombée sur le pied (résultat une cheville toute gonflée et une gros gros bleu qui est toujours pas parti).
Vers 5h du mat' le ParisParis est quasiment vide (ptis joueurs!).
Ne reste plus que quelques pelerins, dans le lot un toulousain avec qui je sympathise vite (bah oui mettez 2 toulousains dans une pièce ca fait vite des bulles).

Toulousain 1 : ALOOOOOOORS T'AIIIIIIMES LA SOIREEEEEEEEE?

Toulousain 2 : BOF

Toulousain 1 : MAIS T'AS UN ACCENNNNNT!!!!

Toulousain 2 : OUAIIIS CHUI DE TOULOUSEEEEEEEE (non sans dec')

Toulousain 1 : MOI AUSSIIIIIIIIIIII HIIIIIIIIIII

Pour une fois que je rencontre un mec à 800 bornes de chez moi qui connais mon patelin pourri!

6h' du mat' on est plus que 5 et on se fait virer du ParisParis.

Continue une discussion animée sur le rugby et la finale de tout à l'heure (ouais bon remuez pas le couteau dans la plaie). Ca gueule ca rigole lorsque nous décidons de prendre un taxi direction le dodo!

Et dans le taxi, le pote qui nous avait fait rentrer nous dit : "Ouais merci! trop bien! zauriez pas pu parler à quelq'un d'autre non? c'était un des big boss de ma boîte!!!!"

ah merde :p